Chirurgie esthetique Dijon Côte-d'Or

Si vous souhaitez avoir recours à la chirurgie esthétique, retrouvez sur cette page des articles informatifs sur différentes chirurgies ainsi qu'une liste de professionnels à Dijon et sa région qui sauront vous apporter tous les conseils dont vous avez besoin.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Bouillien Denis
(038) 028-8848
rd-pt Nation
Dijon, Côte-d'Or
 
Barry Pascal
(038) 070-3835
imm Point Médical rd-pt Nation
Dijon, Côte-d'Or
 
Centre de Chirurgie Plastique et Esthétique Darcy Docteur BENSA Pierre
(038) 045-5793
19 place Darcy
DIJON, Côte-d'Or
 
Barry Pascal
(038) 070-3835
imm Point Médical rd-pt Nation
Dijon, Côte-d'Or
 
Centre de Chirurgie Plastique et Esthétique Darcy Docteur BENSA Pierre
(038) 045-5793
19 place Darcy
DIJON, Côte-d'Or
 
Bricteux Stéphane
(038) 045-9440
12 av Victor Hugo
Dijon, Côte-d'Or
 
Clinique Clément Drevon Ophtalmologique et Médico-Chirurgicale
(038) 029-4500
9 rue Princes de Condé
Dijon, Côte-d'Or
 
Bonnat Hugues
(038) 030-2540
1 pl Bossuet
Dijon, Côte-d'Or
 
Bouillien Denis
(038) 028-8848
rd-pt Nation
Dijon, Côte-d'Or
 
Bricteux Stéphane
(038) 045-9440
12 av Victor Hugo
Dijon, Côte-d'Or
 

Fils crantés longs et affaissement du visage

Indications
En pratique
Techniques associées
En conclusion

 

La chirurgie propose plusieurs types de lifting pour relever les tissus affaissés du visage. On en connaît bien actuellement les résultats et les contraintes.

La médecine esthétique, quant à elle, propose une nouvelle technique plus légère qui consiste à introduire, sous anesthésie locale, des fils de structure particulière pour rehausser les tissus.
Il s’agit de remettre en tension les zones relâchées et/ou affaissées du visage et du cou grâce à l’implantation de ces fils sous la peau. Les fils comportent des multiples aspérités et «s’accrochent» sous la peau «comme du velcro» sans aucune suture. Ils sont ainsi «crantés». On les met en place à l’aide d’une aiguille fine qui ne laisse aucune cicatrice.
Les tissus ainsi «accrochés» et remis en tension permettent de restaurer l’ovale du visage, et de diminuer le relâchement au niveau des joues ou du cou par exemple.

 

Ces fils crantés (ou fils russes), en polypropylène non résorbable ou en monomère résorbable, n’ont rien à voir avec les fils d’or, aussi célèbres que peu efficaces, et n’ont pas l’effet de «volume» des fils de Goretex® ou des fils tressés.
Ces fils existent depuis quelques années déjà mais les résultats sont devenus vraiment probants voire impressionnants lorsque les fils ont été allongés, mis en nombre plus important, et implantés selon la forme d’un X.

Indications

  • Affaissement du sourcil (ce qui est différent de l’excès cutané de paupière)

  • Affaissement de la pommette qui accentue les sillons naso-géniens

  • Affaissement des joues qui donne des bajoues et perturbe l’ovale du bas du visage

  • Affaissement du cou associé à celui des bajoues.

Techniques associées

La pose de ces fils est rapide (moins de deux heures) et se pratique sous anesthésie locale, éventuellement associée à une sédation légère par tranquillisants. L’effet tenseur se voit immédiatement.
Quelques plis cutanés peuvent apparaître à la suite de la remise en tension. Ils s’effacent généralement en 2 à 3 semaines.
Des ecchymoses peuvent être visibles, surtout lorsque des patient(e)s y sont prédisposé(e)s. Un hématome est toujours possible, bien que rare. Des sensations de tension douloureuse seront ressenties pendant quelques jours, puis s’estomperont en quelques jours ou quelques semaines.
Enfin, pendant plusieurs semaines de fugaces sensations de picotement, parfois vives, pourront être ressenties, notamment lors de mouvements faciaux importants et dans le cuir chevelu. Il est donc préférable de prévoir une semaine de tranquillité après le traitement.

Introduction

L’affaissement étant traité, le volume des tissus peut être augmenté par des injections volumatrices (graisse ou produits de synthèse).
Un peeling est aussi possible pour une amélioration de la tension superficielle de la peau, surtout en cas de peau dévitalisée et/ou abimée par le soleil.
Un...

Lire la suite de l'article sur le site de Estheweb

La chirurgie des paupières

L'intervention
Les suites opératoires habituelles
Les risques et complications post-opératoires
Les résultats

Le vieillissement des paupières est constaté à partir de la quarantaine et aggravé par l'exposition solaire, la ménopause, le tabagisme. La perte d'élasticité cutanée, associée au relâchement des muscles orbiculaires (assurant l'occlusion des paupières) et des surcharges graisseuses éventuelles (responsables des " poches " des paupières inférieures), conduit à un alourdissement des paupières et imprime au visage un aspect " triste et fatigué ".

D'autres aspects du vieillissement des paupières sont : la chute de la paupière supérieure, l'éversion du bord de la paupière inférieure (" œil de cocker ") ou le relâchement frontal (rides et chute des sourcils) .Ces défauts ne sont pas corrigés par les interventions de blépharoplasties, et justifient d'autres gestes chirurgicaux complémentaires. De même, les interventions sur les paupières peuvent être effectuées en complément d'une autre intervention à visée esthétique : lifting cervico-facial, lifting frontal.

L'intervention

Un bilan pré-opératoire, destiné à dépister d'éventuelles contre-indications est nécessaire avec le médecin anesthésiste, voire avec un ophtalmologiste qui pourra dépister d'éventuelles contre-indications.

L'anesthésie peut être :
- de type " anesthésie locale " pure
- de type dit " neuroleptanalgésie ", auquel est associé une anesthésie locale.
- de type dit " anesthésie générale " avec intubation trachéale

Les dessins des incisions sont réalisés par le chirurgien, avant l'anesthésie. Après celle-ci, le chirurgien enlève la peau excédentaire selon ces tracés. Selon les cas, il pourra aussi enlever les petites hernies graisseuses responsables des poches sous les yeux (et parfois dessus). L'art du chirurgien est de juger la bonne quantité de peau à enlever. Ni trop, ni pas assez.
Après avoir vérifié le travail effectué, le chirurgien suture les incisions en redonnant le galbe aux paupières.
Certains chirurgiens utilisent le laser pour inciser au lieu de la lame de bistouri. D'autres utilisent la colle biologique au lieu de sutures, mais ce ne sont que des variantes techniques.

Les suites opératoires habituelles

- Hospitalisation de ½ journée à 2 jours permettant surveillance et réfections de pansements.
- Mise en place de compresses de sérum physiologique glacé, renouvelées pendant 24 à 48 heures (action anti-oedémateuse et apaisante)
- Larmoiement excessif, fréquent
- Difficulté transitoire à fermer les paupières, nécessitant prescription de collyres de larmes artificielles.
- Existence d'un œdème post-opératoire.
- Existence d'ecchymoses post-opératoires évoluant vers la disparition en 15 jours.
- Prévention des infections par utilisation d'un collyre antibiotique.
- Sensation de tension inconfortable dans les zones de suture pendant 2 à 5 jours.
- Premier " mascara " à J10.

Les risques et complications post-o...

Lire la suite de l'article sur le site de Estheweb

Le remaillage ou threading aux fils d'or

Les fils en esthétique
Ne pas confondre
Les fils d’or en esthétique
Pour qui ?
Comment ?
Effets secondaires
Contre-indications

Les fils en esthétique

L’emploi des fils de suture en esthétique a débuté, il y a une trentaine d’années (ou plus), par la mise en place de fils de catgut sous les rides. D’autres types de fils de suture ont été employés depuis, et notamment tous les fils synthétiques.

Le principe est de placer, sous la peau, un ou plusieurs fils de calibre défini, afin d’obtenir un volume de correction adéquat sous la ride ou le pli à combler. Aujourd’hui, c’est une technique complémentaire pour traiter les rides du visage, car les injections correctrices sont plus couramment utilisées.

En plus de cet effet de comblement, la peau réagit à la présence du fil (effet de fibrose) par réaction au corps étranger (le fil). Ceci s'accompagne d'une augmentation d’activité des cellules fabricant les fibres de collagène de la peau, et de la micro-circulation, pouvant améliorer la tonicité cutanée.

Ces effets peuvent alors être recherchés dans le but d’améliorer la fermeté de la peau du visage et du cou plus généralement.

Ainsi certains auteurs ont décrit des techniques de “remaillage” consistant à quadriller les zones de relâchement du visage dans le but de les raffermir. Il est encore difficile d’évaluer avec exactitude la réelle efficacité de cette méthode.

Ne pas confondre

Il faut bien distinguer la technique des fils d’or de l’emploi des fils de traction (fils russes) ou des fils de suspension (filting). Ces deux dernières techniques sont basées sur des effets mécaniques de traction de la peau, car ils sont « accrochés » au derme. Le fil d’or, n’est accroché à rien, mais seulement laissé en place dans le derme profond. C’est l’effet progressif de fibrose qui est supposé donner une meilleure tension à la peau. L’or aurait aussi un effet bénéfique sur le tissu cutané.

Les fils d’or en esthétique

Au début des années 90, le remaillage aux « fils d’or » a connu un certain engouement.

Il s’agissait d’employer du fil d’or couplé à du fil de catgut (pour éviter que le premier ne casse) pour effectuer un quadrillage du bas du visage dans le but de « restaurer l’ovale » du visage, donc de lutter contre l’affaissement.

L’évaluation de cette technique reste à faire. Il n’y a pratiquement pas eu d’étude scientifique pour juger de la validité des résultats. Un médecin espagnol le Dr Orenez a toutefois montré que la fibrose autour du fil d’or est toujours présente après plusieurs années.

La technique, par la faveur de la presse, a été beaucoup employée, puis pratiquement délaissée ensuite pour diverses raisons :

- coût élevé à cause de l’or

- résultats très moyens et parfois discutables

- existence d’autres techniques de raffermissement de l’ovale du visage et apparition de nouveaux produits sur le marché

- rien n’a vraiment prouvé que les résultats soient supérieurs au remaillage avec de simples fils de c...

Lire la suite de l'article sur le site de Estheweb

Les fils tenseurs

Introduction

Evolution

Les fils Russes

Inconvénients

A qui sont-ils destinés ?

Durée des résultats et avantage

 

Introduction

Les moyens d'embellir et de rajeunir sont de plus en plus nombreux. Ils deviennent également de plus en plus simples avec peu de complications et sont destinés à un plus grand nombre de candidats ou de candidates qu'autrefois

En effet, il n'y avait que des opérations majeures auparavant, telles le lifting qui s'adressait à des personnes mures ou âgées. Aujourd'hui, dans la grande majorité des cas, ce ne sont plus des gens agés qui veulent rajeunir mais des gens jeunes qui veulent rester jeunes.

L'évolution des techniques de rajeunissement

La médecine et la chirurgie esthétique proposent des techniques de plus en plus simplifiées. Depuis une dizaine d'années les praticiens de la beauté, qu'ils soient médecins ou chirurgiens esthéticiens offrent toute une gamme de peelings peu agressifs ou des produits de comblement pour le traitement des rides ou des points faibles du visage. Le laser également peut donner d'excellents résultats lorsque les indications sont bien choisies. Le lipofilling (ou réinjection de graisse prélevée sur le patient) au cours de ces 10 dernières années a confirmé qu' il était une technique sûre, sans danger et que ses résultats duraient fort longtemps.

C'est parmi ces techniques nouvelles que viennent se placer les fils Russes. En effet un russe, le Docteur Sulamanidze de Moscou a eu l'idée pour traiter simplement et rapidement les débuts d'affaissement du visage et du cou d'utiliser des fils, afin de soutenir ces mêmes régions.

Les fils Russes

Ces fils sont placés sous la peau, en plein tissu adipeux. lls ont soit 5cm soit 8,5cm de long et sont en prolène. Fins comme des cheveux, ils ont cependant une particularité : sur chacun des côtés de ces fils, il y a de multiples dents, qui, une fois le fil placé sous la peau au travers d'une aiguille, conservent leur rigidité, car des dents latérales empêchent la région traitée de se replisser.

Cette petite opération se fait, bien entendu, sous anesthésie locale. Elle ne demande pas plus d'une heure. La tolérance du fil denté du Docteur Sulamanidze est excellente, et ce même fil lisse est utilisé depuis fort longtemps en chirurgie, ce qui nous rassure totalement quant à sa tolérance. La seule nouveauté a été de faire de multiples dents sur ce fil.

Une nouvelle technique d'embellissement et de rajeunissement est donc née en même temps qu'un concept nouveau: le soutient du visage lorsque celui-ci commence à ressentir les effets du temps, de la fatigue, du surmenage ou de la maladie. Depuis des temps immémoriaux, la femme a songé à soutenir ses seins, mais avant le Docteur Sulamanidze personne n'avait songé à soutenir le visage.

Le lifting tire sur la peau. C'est une intervention majeure. Les produits de comblement, le meilleur étant à mon avis, le tissu adipeux, redonnent du volume aux régions déprimée...

Lire la suite de l'article sur le site de Estheweb