Clinique esthetique Melun Seine-et-Marne

Si vous souhaitez avoir recours à la chirurgie esthétique médicale, retrouvez sur cette page des articles informatifs sur différentes chirurgies ainsi qu'une liste de professionnels à Melun et sa région qui sauront vous apporter tous les conseils dont vous avez besoin.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Centre Hospitalier Marc Jacquet
(016) 471-6245
Rue Fréteau de Peny
Melun, Seine-et-Marne

Données fournies par:
Centre Hospitalier Sud Francilien Secteurs de Psychiatrie
(016) 989-8320
5 Rue 14 Juillet
Corbeil Essonnes, Essone

Données fournies par:
Centre Médico Psychologique
(016) 469-8282
9 Rue St Merry
Fontainebleau, Seine-et-Marne

Données fournies par:
HOPITAL LOCAL DE BRIE-COMTE-ROBERT
(016) 029-1008
17 Rue Petit de Beauverger
Brie Comte Robert, Seine-et-Marne

Données fournies par:
Hopital Psychiatrique l'Eau Vive
(016) 989-8700
6 Avenue Gén de Gaulle
Soisy sur Seine, Essone

Données fournies par:
AMICAL CTRE HOSPITALIER SUD FRANCILIEN
(016) 913-6000
59 Boulevard Henri Dunant
Corbeil Essonnes, Essone

Données fournies par:
Centre Hospitalier Général de Fontainebleau
(016) 074-1010
55 Boulevard Mar Joffre
Fontainebleau, Seine-et-Marne

Données fournies par:
CENTRE HOSPITALIER SUD FRANCILIEN
(016) 913-6000
59 Boulevard Henri Dunant
Corbeil Essonnes, Essone

Données fournies par:
SCP ANESTHESISTES HOPITAL CLAUDE GALIE
(016) 939-9132
20 Route Boussy St Antoine
Quincy Sous Senart, Essone

Données fournies par:
SCM CHIRURGIENS HOPITAL CLAUDE GALIEN
(016) 939-9132
20 Route Boussy St Antoine
Quincy Sous Senart, Essone

Données fournies par:
Données fournies par:

Augmentation du volume des fesses

  • Prothèses ou implants fessiers ? augmentation du volume fessier
  • Le lipofilling
  • L’injection d’un filler
  • Analyse synthétique
  • Conclusion

L’augmentation du volume des fesses est un phénomène de mode apparu il y a 40 ans en Amérique du Sud. La demande dans ce domaine s’est internationalisée et est devenue de plus en plus importante, de plus en plus de femmes désirant avoir des fesses parfaites . Cependant elle est peu pratiquée en Europe et notamment en France.

Les indications sont essentiellement :

les fesses plates ou peu développées

les fesses tombantes

les personnes qui désirent simplement avoir des fesses plus pleines ou plus arrondies vers le haut.

Plusieurs techniques sont employées aujourd’hui.

Prothèses ou implants fessiers :

La technique :

La mise en place d’implants fessiers donne un galbe et une jolie forme aux fesses.

Après un examen pré-opératoire complet radiologique des parties molles du bassin et un bilan sanguin, on pratique l’intervention sous anesthésie générale.

L’incision qui constituera la future cicatrice est verticale, dissimulée dans le pli inter-fessier.

L’implant fessier est une prothèse en gel de silicone cohésif plus résistant que la prothèse mammaire.

Souple, il s’intègre bien dans les muscles fessiers, donnant un aspect naturel au résultat, sa consistance étant proche de celle des muscles.

Dans le cas de fesses tombantes, on associe un lifting des fesses pour un meilleur résultat, la cicatrice étant située cette fois dans le pli sous fessier.

Un pansement compressif de maintien est effectué à l’aide de plusieurs bandes élastiques.

Durée moyenne de l’intervention : 1 heure 30. Durée d’hospitalisation : de 24 à 48 heures.

Les suites opératoires immédiates :Prothèses ou implants fessiers

Plus ou moins douloureuses, elles sont marquées par un œdème et des ecchymoses qui peuvent durer une quinzaine de jour. En dehors des premiers jours post-opératoires, la prothèse ne présente aucune gêne lors de certains mouvements, comme marcher ou s’asseoir.

Le traitement post-opératoire est constitué essentiellement d’antalgiques.

La position debout est autorisée dès le lendemain. En revanche, la position assise ne peut se faire qu’à partir du 10ème jour. La pratique d’une activité physique sollicitant les muscles fessiers ne doit être reprise qu’après le 3eme mois.

Effets secondaires et complications :

Hématome post-opératoire : rare, nécessite une ré-intervention.

Infection : dans ce genre d’intervention, le risque infectieux est majoré par le fait que ces implants sont mis dans une zone hautement septique (pli inter-fessier). Si un tel cas se présente, le retrait des implants s’impose.

Risque de déplacement de la prothèse.

Compression musculaire douloureuse et névralgie sciatique ont été rapportées.

La lymphorée (accumulation de lymphe) est fréquente. Elle p...

Lire la suite de l'article sur le site de Estheweb

La toxine botulique en esthétique médicale

Qu'est ce que c'est ?

Quel est son rôle ?

Quel est son principe ?

Comment cela s'utilise?

Quels sont les résultats?

Quelle est sa durée ?

Quels sont les risques et les inconvénients ?

Quel est son prix ?

 

Qu'est ce que c'est ?

La toxine botulique est une substance sécrétée par la bactérie du botulisme qui est une maladie généralement contractée par toxi-infection alimentaire. Cette substance isolée et finement dosée permet d'avoir une action contrôlée, diminuant la contractibilité des muscles du visage. Cette substance est mise sur le marché depuis une vingtaine d'années, notamment pour traiter les spasmes musculaires de la face et du cou (torticolis spasmodiques graves). Deux médicaments injectables existent aujourd'hui : le Botox et le Dysport.

 

Quel est son rôle ?

En médecine esthétique, il a été découvert que de faibles quantités de cette substance peuvent, en diminuant la contraction de certains muscles particuliers du visage, réduire parfois très spectaculairement les rides d'expression associées a ce muscle. En particulier, les zones traitées avec de bons résultats sont :

• les rides horizontales du front

• les rides verticales inter-sourcilières

• les rides de la patte d'oie aux coins des yeux

Quel est son principe ?

En simplifiant, on peut dire que chaque muscle possède de nombreux récepteurs aux influx nerveux qui le commandent. La toxine botulique va bloquer un certain nombre de ces récepteurs, a l'endroit ou elle est injectée. Ainsi, en quelques jours, la capacité du muscle à se contracter va diminuer voire disparaître complètement selon la dose injectée. Toutefois cet effet est toujours réversible, après quelques semaines à quelques mois, car le muscle pourra toujours récupérer progressivement des récepteurs nerveux opérationnels. Cette réversibilité du traitement est un avantage sur le plan de la sécurité du traitement. D'un autre coté, cela oblige a répéter régulièrement le traitement pour en conserver l'effet.

Comment cela s'utilise ?

Il s'agit d'un produit injectable qui se conserve au froid en flacons stériles. La quantité de produit à injecter est très faible et doit être mesurée très précisément par le médecin qui l'emploie. Les aiguilles employées sont extrêmement fines et il n'est injecté qu'une goutte de solution à chaque piqûre, pour un total de 6 à 10 points par zone traitée. Ceci en fait un traitement esthétique très léger et très peu contraignant.

Quels sont les résultats ?

Il n'y a pas vraiment de limite d'âge pour ces traitements. On peut commencer à traiter les ridules entre 35 et 40 ans avec des soins légers. Le traitement est plus simple et on obtient aussi une action préventive. Les cicatrices stabilisées (notamment d'acné) peuvent se traiter chez les sujets jeunes.

Visuel avant / après sur une utilisation sur le front

Quelle est sa durée ?

La durée réelle d'action du produit est de 3 à 5 mois, mais on peut considérer que l'effet sur le...

Lire la suite de l'article sur le site de Estheweb

Laser, peelings, abrasions et rides

Deux types de méthodes permettent d'estomper les rides et cicatrices. Ce sont les méthodes de comblement et les méthodes d'abrasion.

Les premières apportent un matériaux venant combler des sillons ou des rides, voire donner des volumes. Ce sont les implants (injectables ou solides).

Les secondes agissent en enlevant la couche superficielle du derme, marquée par les ridules, et par régénération d'une nouvelle peau plus nette. Il s'agit des peelings, de la dermabrasion et des lasers de resurfacing.

peelings chimiques
peelings mécaniques
lasers de resurfacing
à quel âge?
quelles suites?
résultats et entretien

Les peelings chimiques

Il s'agit de faire peler la peau de tout ou partie du visage par simple application de produit acide.
Le principe est ici de déclencher une desquamation plus ou moins profonde de tout ou partie du visage, du décolleté ou encore du dos des mains.
Cette desquamation est déclenchée par l'application de substance acides (masques ou lotions) qui vont détruire les cellules superficielles de la peau.
La profondeur d'action est contrôlée par le médecin suivant le type et la concentration des produits utilisés.
Ainsi la desquamation peut être très légère (semblable à l'effet d'un coup de soleil) avec de fines pellicules de peau transparentes qui vont peler dans les jours qui suivent. Elle peut aussi aller jusqu'aux croûtes brunes avec des peelings puissants, s'il s'agit par exemple de réduire des cicatrices d'acné ou des rides profondes.

On peut classer ainsi les peelings selon trois types:

- peelings doux : les suites sont très simples : légère desquamation transparente de 2 à 4 jours. Ils permettent d'obtenir un "coup d'éclat" du visage, d'éclaircir le teint et d'éliminer ou atténuer les tâches brunes, de lisser la peau. Il faut généralement effectuer 2 à 5 séances.

- peelings moyens : la peau pèle 5 à 6 jours, après avoir bruni dès le 2e ou 3e jour; les squames brunes restent fines et sèches, la peau qui apparaît est légèrement rosée. On peut traiter ainsi des taches plus tenaces, de fines ridules, et lisser la peau du visage en obtenant une peau neuve, généralement en une seule séance.

- peelings forts : il se forme alors de véritables croûtes et il faut prévoir une dizaine de jours pour être présentable. Les sujets à peau claire peuvent garder la peau rosée quelques semaines tout en se maquillant afin de donner un teint normal. Ici on peut traiter certaines cicatrices, les rides même profondes et obtenir aussi un véritable effet '"lifting" de l'ensemble du visage.
Les suites de l'intervention sont donc plus pénibles mais les résultats souvent spectaculaires. Une anesthésie au moins locale est nécessaire pour ce type de peeling.

Les produits employés sont le plus souvent : l'acide glycolique et acides de fruits pour les peelings les plus légers surtout. La résorcine pour des peelings moyens, l'acide TCA pour tous les peelings suivant sa dilution. Le phénol pour les peelings forts....

Lire la suite de l'article sur le site de Estheweb

Les liftings du corps

Le but des liftings du corps (ou "plasties") est de redonner la beauté des formes à un
ventre abîmé ou bien des bras ou des jambes qui ont perdu leur aspect esthétique.

Ces parties du corps présentent alors un relâchement de la peau plus ou moins associé
à un dépôt de graisse en excès que le chirurgien va traiter.

Les indications

Ces opérations sont indiquées pour toutes les personnes dont l'image corporelle a été fragilisée par les variations de poids, les grossesses, le dérèglement hormonal, l'âge et la sédentarité.

Dans la majorité des cas, il s'agit d'un problème purement esthétique, allant du petit ventre rond, qui relève d'une simple lipoaspiration, au tablier abdominal associé à un relâchement de la paroi musculaire, qui nécessite une abdominoplastie. Entre ces extrêmes, il existe tous les intermédiaires.

Les indications
Avant l'intervention
L'abdominoplastie
Les suites
Bras et cuisses
Conseils
Les complications

avant

apres

 

Avant l'intervention

Lors de la consultation, le chirurgien conseille à son patient la technique la mieux adaptée, en analysant plusieurs facteurs : l'état de la peau, son élasticité, la présence ou non de vergetures, l'importance de la surcharge graisseuse, le degré de l'excédent cutané, et enfin l'état des muscles abdominaux. Après l'évaluation de l'état de l'abdomen, des explications sont données concernant le siège de la cicatrice et les gestes que le chirurgien est amené à pratiquer.
Un bilan de santé est nécessaire avant l'opération afin d'éliminer toute contre-indication d'ordre général, on recherche particulièrement une hernie de la paroi abdominale et on s'enquiert des troubles digestifs.
Il est conseillé de se présenter à cette intervention avec un poids se rapprochant le plus possible de la normale.
Enfin, prévoir un arrêt de travail d'environ deux semaines, avant de pouvoir vaquer progressivement à ses occupations.

L'abdominoplastie

Comme il existe différents types de ventres " abîmés ", il existe plusieurs techniques opératoires s'adaptant aux différentes situations.
Après la prise de photographies en position debout face, profil et trois quarts, la future cicatrice est dessinée avec un marqueur. Elle doit impérativement respecter les limites du " bikini ", ce qui rend possible sa dissimulation dans le maillot. Le chirurgien note les limites du décollement et les zones de dépôts graisseux à aspirer.
L'intervention se déroule sous anesthésie générale s'il s'agit d'une abdominoplastie complète. Après l'incision, un décollement cutanéo-graisseux est effectué de façon limitée. Lorsque la paroi abdominale est distendue, on pratique un pli de l'aponévrose qui recouvre les muscles, pour donner fermeté à l'abdomen. La réduction de l'excédent de peau se fait alors pour bien redraper la taille. L'ombilic est ensuite repositionné. Une liposculpture est souvent associée permettant à la fois de réduire le décollemen...

Lire la suite de l'article sur le site de Estheweb