UV Paris Paris

La question des UV est très importante. Beaucoup aiment avoir un teint doré mais les UV restent relativement dangereux pour la santé. Retrouvez sur cette page un article informatif sur les UV ainsi qu'une liste de professionnels à Paris et sa région qui sauront vous apporter tous les conseils dont vous avez besoin.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Absolu Beauté
(014) 296-6631
51 Bis rue ste Anne
Paris, Paris

Données fournies par:
Reves Institut
(014) 065-1996
30 avenue duquesne
Paris, Paris

Données fournies par:
Les Bains De Grenelle
(014) 222-6797
76 rue grenelle
Paris, Paris

Données fournies par:
Ella Bache
(014) 742-8841
9 rue st Fiacre
Paris, Paris

Données fournies par:
Luna Esthétique Médicalisée
(014) 418-9330
25 avenue bosquet
Paris, Paris

Données fournies par:
Colorist Christophe Robin
(014) 020-9212
5 rue alger
Paris, Paris

Données fournies par:
Siam Eurl
(096) 256-9880
80 rue vaugirard
Paris, Paris

Données fournies par:
Camaflex
(014) 544-8383
87 rue rennes
Paris, Paris

Données fournies par:
Shigeta
(095) 140-7177
116 rue du Bac
Paris, Paris

Données fournies par:
Parfumerie Des Ecoles
(014) 326-0667
10 rue ecoles
Paris, Paris

Données fournies par:
Données fournies par:

Bronzer UV en sécurité

Bronzer UV en sécurité

Quand les U.V. s’en mêlent
Quelles réactions cutanées déclenchent les UVA et UVB ?
L’art de bronzer
Qu’appelle-t-on un phototype ?
Déterminez votre phototype ?
Les lampes à bronzer UVA.
Bronzer vite et bien, c’est possible ?
Et l’efficacité des autobronzants ?
Où bronzer en cabine ?
Combien de séances par an ?

Nous rêvons tous d’avoir le teint mat tout au long de l’année. Et pour y parvenir nous sommes parfois prêt à faire n’importe quoi ! Notre peau est fragile, ne l’oublions pas. Apprenons à "dorer" intelligemment…

Quand les U.V. s’en mêlent

Les rayons solaires ont été séparés en rayons cosmiques (très petits), rayon gamme, rayon X, ultraviolet C, B, A, les rayons visibles puis les infrarouges et enfin les ondes radios.
Ces rayons vont atteindre la couche terrestre. Selon l’angle qu’ils formeront avec la terre, ils seront plus ou moins intensifs. Il est bien évident que les rayons de midi sont plus forts que ceux de 17 h.

Il arrive quelque fois que les nuages absorbent les U.V. mais pas tous. La surface de la terre n’étant pas uniforme, les rayons ne vont pas tous terminer leur course de la même manière. S’ils se heurtent à l’eau, 4% d’entre eux vont s’y réfléchir et rebondir, s’il s’agit de sable 19%, s’il s’agit de votre pelouse 5%, de la neige 60%. Ne vous étonnez donc pas de bronzer sous un parasol avec tous ces rayons qui sont réfléchis du sol.
Lorsque les U.V. vous atteignent tous les rayons franchissent l’épiderme et 10 à 20% iront jusqu’au derme. Haut de page

Quelles réactions cutanées déclenchent les UVA et UVB ?

En ce qui concerne le bronzage, ces rayons vont provoquer chez vous une réaction brève et fugace de quelques heures à 1 jour environ, dite immédiate, due à un phénomène chimique qui donne ne coloration de la peau « brun gris ».

Ils peuvent également générer une réaction plus importante en durée et en protection. Elle démarre deux jours après l’exposition solaire et correspond à la mise en route de l’usine cellulaire à pigments. Les mélanocytes, c’est leur nom, vont fabriquer des pigments que l’on appelle mélanine et vont les répartir et les transmettre aux autres cellules qui en sont démunies. En un mot, vous commencez à bronzer.

Cette multiplicité des pigments va constituer un bouclier protecteur contre les rayons ultraviolets.

Attention !
La protection démarre deux jours après l’exposition solaire. Ce qui signifie que, durant 48 h, vous êtes en danger ! C’est à ce moment là que les incidents surviennent. Haut de page

L’art de bronzer

Quels sont les rayons U.V. qui font le mieux bronzer ?
Sans discuter, ce sont les rayons ultraviolets B qui induisent un bronzage plus rapide et intense. Cependant, leur petite longueur d’ondes les rend plus dangereux. Sachez donc les apprécier avec modération.

Qu’appelle-t-on un phototype ?

Comme son nom l’indique, il s’agit de la relation entre les ultraviolets et votre couleur de peau, de cheveux, d’yeux. C’est ai...

Lire la suite de l'article sur le site de Estheweb

Le bronzage par les UV

Que ce soit en hiver pour garder bonne mine, ou avant l'été pour aborder les plages déjà hâlé(e), le bronzage artificiel par UV semble une solution bien pratique. Elle n'est cependant pas sans risques, et certaines précautions sont utiles à connaître.

les dangers des UV
quelles précautions
gare aux yeux

Les rayons UV et le bronzage

Les appareils que l'on trouve en institut -lampes pour le visage ou lits-solarium- émettent des rayons UV-A (et en très faible quantité des rayons UV-B). Ces rayons UV (ultra-violets) sont émis naturellement par le soleil. Et c'est pour s'en protéger que notre corps développe un système de défense naturel, le bronzage.
En institut, les appareils de bronzage émettent soit des UV-A haute pression pour le visage, et le buste équipés de filtres, soit des UV-A basse pression pour le corps. Les rayons UV-A haute pression assurent un résultat plus rapide. La pigmentation de la peau après une séance d'UV-A est plutôt une réaction secondaire à une agression de l'épiderme, donc éphémère et non pas un bronzage qui protège, provoqué lui par les UV-B.
Comme pour le bronzage naturel, tout abus est nocif.

Quels sont les risques?

Le rayonnement d'un appareil de bronzage UV peut affecter la peau et les yeux. Ces effets biologiques dépendent de la nature et de l'intensité du rayonnement ainsi que de la sensibilité de la peau des individus. Le bronzage artificiel n'échappe pas aux risques de vieillissement prématuré de la peau, de brûlure et à long terme de cancer cutané. Il peut entraîner aussi des inflammations de la cornée et la cataracte (opacification du cristallin). Mieux vaut donc utiliser ces appareils de façon contrôlée, c'est à dire en institut, sous la houlette d'une esthéticienne diplômée en UVA, ou d'un dermatologue.

Quelles précautions à prendre?

La nouvelle réglementation concernant les appareils de bronzage (mai 97) apporte une meilleure sécurité aux consommateurs, que ce soit sur le plan du bon état de marche des appareils, de l'hygiène, ou des précautions d'utilisation. En institut, l'esthéticienne diplômée en UV s'informe avant tout des éventuels traitements médicaux pris par sa ou son client, notamment ceux à effet photosensibilisant, mais aussi les dilatateurs cérébraux, les médicaments pour hypertension artérielle, les diurétiques etc...
La liste des médicaments (et produits comme les parfums) incompatibles avec les rayons UVA est en principe affiché sur les appareils. Mais demandez-la avant de vous engager. C'est impératif. Et en cas de grossesse, demandez l'avis de votre médecin.

Attention peaux claires

Une bonne esthéticienne va totalement déconseiller à une peau claire (type celtique) une séance UV, et elle va adapter en fonction de la peau de sa clientèle, durée et quantité des séances. En principe pour une peau de type européen, on conseille de débuter par une séance courte de 5 à 8 minutes, puis d'augmenter progressivement jusqu'à 20 minutes maximum. Il faut laisser...

Lire la suite de l'article sur le site de Estheweb